Btn faire-un don

 

Téléphone:06 86 111 699
04 72 81 78 75
nous contacter

Véronique

C’est une telle mine de richesses sur un plan humain. J’ai eu des  rencontres vraiment très intenses avec  les bénévoles, les malades et leurs proches, ainsi que le corps médical.  Attention, on devient très vite addict !!

 

Bien qu’elle soit une jeune adhérente, Véronique a multiplié les initiatives et met la dernière touche à l’ouverture de l’antenne Ouest Lyonnais d’Espoir cancer.« J'ai connu ESPOIR CANCER en accompagnant mon mari au Centre Léon Bérard. J'ai croisé les bénévoles de l'association qui tenaient la boutique.  J’ai été sensible à leur disponibilité, leur gentillesse. J avais depuis très, très longtemps ce désir de donner un peu de mon temps aux personnes malades.  Tout naturellement, j’ai dit oui lorsque l'on m'a proposé de rejoindre l'équipe de bénévoles. »  Débordante d’énergie, elle commence par une 2ème boutique au centre Léon Bérard à l’accueil hall 3 . Avec sa bande copines, elle tricote, fabrique des petits objets, concocte des confitures… qui sont très vite mis en vente sur le stand.  
Habitant Limonest, rapidement Sylvain GAS lui  demande  si elle ne voulait pas devenir la  déléguée locale pour l'Ouest Lyonnais. « J'ai répondu OUI sans même me poser de question ! De fil en aiguilles,  il a fallu trouver un local sur la commune. La mairie de Limonest aété très réceptive à notre demande et  nous a gentiment remis en état un local que nous partagerons avec 2 associations limonoises. Nous aurons les clés du local à la fin du mois d'avril. » Cette femme active (elle travaille dans une école), grand-mère de jolies têtes blondes, cuisinière et hôte accomplie, jongle avec ses différentes obligations sans perdre le sourire ni son entrain.
« Lorsque l'on décide de s'investir dans le bénévolat, il faut oublier la notion d’heure ou de temps consacrés à une  cause. Lorsque l'on aime, on ne compte pas!!!! C’est une telle mine de richesse sur un plan humain. J’ai eu  rencontres vraiment très intenses avec  les bénévoles, les malades et leurs proches, ainsi que le corps médical.  Attention, on devient très vite addict !!. Ce qui est génial, ce sont aussi les rencontres "virtuelles" de personnes qui habitant loin veulent quand même participer. Nous avons une bénévole à Mulhouse qui nous envoie régulièrement des fils à tricoter ; une autre du  Creusot brode pour ESPOIR CANCER et elle  entrainé ses "copines retraitées" derrière elle. »  Un seul regret pour Véronique : ses journées sont trop courtes.